Retro 1999: Premier Forum national des Jeunes sur l environnement.

Retro 1999: Premier Forum national des Jeunes sur l environnement.

Post by: 0

En décembre 1999, le Youth Advisory Council en partenariat avec le projet GTZ « Conseiller auprès du MINEF » et le Ministère de l’Environnement et des Forêts ont organisé pour la première fois un forum national des jeunes acteurs environnementaux qui s’est tenu à Yaoundé du 16 au 18 décembre 1999. Il s’agissait de lancer la campagne mondiale sur la consommation durable, organisée par les membres du conseil des jeunes du PNUE dans leurs pays respectifs notamment par la conseillère Yac. Un concours national a été lancé au niveau de l’ensemble des lycées et collèges du Cameroun : « Meilleure idée et action réalisées en matière de consommation durable et d’environnement, « Meilleur dessin sur le thème « Water for life - L’eau pour la vie ». Des représentants des lycées et collèges de tout le pays ont été invités à participer au Forum national des jeunes. Plusieurs centaines de jeunes étaient attendus pour les deux premières journées du 16 et du 17 afin de participer aux réflexions sur la consommation durable au Cameroun et 150 participants ont été présents. Les recommandations du Forum des Jeunes devaient être présentées au Gouvernement du Cameroun et aux partenaires de la vie civile.

Elles devaient également être envoyées au conseil mondial des jeunes qui travaille sous l’égide des Nations Unies. La dernière journée, celle du 18 décembre était consacrée à une grande Kermesse populaire, avec animations dans les stands, jeux, concours, musiques et danses, courses sportives, jusqu’à la clôture officielle en milieu d’après midi, où seront remis les prix aux lauréats des différents concours. Une grande soirée dansante, animée par des groupes jeunes et dynamiques clôturera la fête. Les média, radio, télévision et presse seront conviés à couvrir de bout en bout cet événement majeur qui mobilisera massivement la jeunesse camerounaise juste avant l’an 2000.Les jeunes volontaires ont reçus l’agrément du MINEF pour l’organisation du Forum. Le MINEF s’est engagé à soutenir par tous les moyens cette initiative et a sollicité de la part de tous les partenaires potentiels qu’ils soutiennent également, à la mesure de leurs moyens respectifs, cette opération symbole de la dynamique des jeunes camerounais qui se mobilisent pour que leur environnement soit correctement géré à l’aube du troisième millénaire.
Au terme de ce forum, 6 résolutions ont été adoptées :
1) Elaborer et mettre en œuvre une stratégie de sensibilisation et d’information adaptée (c’est-à-dire utilisant des supports de sensibilisation pour les jeunes), en faveur de l’Environnement et de la consommation durable des ressources. Une telle stratégie sera orientée certes vers un grand public mais avec un accent particulier pour les décideurs, les femmes et les jeunes.
2) Faire des propositions en vue d’inclure des thèmes d’environnement dans les programmes et manuels scolaires selon une conception qui prenne en compte les aspirations des jeunes, notamment en les illustrant par nos histoires, nos poèmes et nos musiques.
3) Promouvoir parmi les jeunes et les populations une éthique de vie et des comportements écologiques. Notamment, sensibiliser par l’exemple, (« Best practices »), favoriser des actions plus réfléchies et propres après leur passage, contribuer à l’organisation des concours d’hygiène et de salubrité dans les localités et quartiers, etc.
4) Initier et réaliser des actions concrètes. Par exemple, s’impliquer dans des actions de reboisement et des créations d’espaces verts, de recyclage des ordures ménagères et des déchets.
5) Favoriser l’organisation des jeunes en associations et groupes de plus en plus structurés pour des actions communes de lobbying, de renforcement des capacités des jeunes, de mobilisation des moyens. A terme, il s’agit de devenir des partenaires incontournables aux cotés des instances d’orientation des politiques environnementales a tous les niveaux (local, régional, national, et international).
6) Créer, rendre fonctionnel et utiliser un réseau des jeunes pour l’environnement.
2. Février à Mai 2001 : Tournée nationale du Cameroun.
Après la décision d’application de la résolution et une définition prévisionnelle du Réseau des Jeunes Acteurs Environnementaux du Cameroun, une tournée nationale a été organisée dans l’ensemble du pays avec l’appui technique et financier du projet GTZ « Conseiller Auprès du MINEF », en partenariat avec le Youth Advisory Council YAC et le MINEF. Cette tournée nationale a été lancée dans un objectif de création du Réseau National des Jeunes Acteurs Environnementaux et de juger de l’importance de l’initiative du Programme Jeunesse et Environnement
Il s’agissait de prendre contact avec les différents acteurs environnementaux des lycées publics, collèges privés, universités, associations et ONG du Cameroun ; collecter un maximum d’informations : activités réalisées au cours de l’année, problèmes rencontrés (obstacles), propositions par rapport au réseau ; élaborer un programme d’actions pour le Réseau National des Jeunes Acteurs Environnementaux en prenant en considération les spécificités de chacune des régions du Cameroun qui auront été recueillies au cours de la tournée nationale.
Rôle de chaque partenaire de la tournée nationale:
Le Projet GTZ « Conseiller Auprès du MINEF » était représenté par Carole Nkoa, chargée communication : son action a consisté à présenter généralement le projet et ses activités, de justifier l’implication du projet dans la création du réseau, de présenter les actions de la GTZ au Cameroun et de sa politique environnementale, d’expliquer les objectifs de la mission : prise de contacts, interface entre le MINEF et le YAC, vérification du cadre logique du programme J&E.
Le Youth Advisory Council représenté par la conseillère YAC, Tamoifo Nkom Marie et initiatrice du projet a été de faire la promotion et la facilitation des activités des jeunes acteurs : valorisation des engagements, opinions, talents et initiatives, d’identifier les acteurs et de leurs activités au niveau national, de sensibiliser et informer les jeunes leaders et de lancer la création du Réseau National des Jeunes Acteurs Environnementaux
Le Ministère de l’Environnement et des Forêts représenté par Florence Ossendé avait comme mission, l’appui institutionnel au réseau, la présentation du MINEF : rôle et activités de l’organe politique, la prise de contact avec les délégations provinciales et départementales (futurs relais pour le réseau)
Les résultats de la tournée furent :
• L’Adhésion massive au réseau national
• Annuaire des jeunes acteurs environnementaux réalisé
• Recueil de propositions pour le plan d’action à mettre sur pied et perception plus claire du programme Jeunesse et Environnement de Marie Tamoifo.
• Listing des problèmes / activités rencontrés par les jeunes acteurs (Rapport de la tournée disponible au siège).
Mais comme de juste , nous avons fort opportunément bénéficie pendant cette période avec l’appui de partenaires de renom, j’ai nommé la GTZ ( Coopération technique de développement) pour le programme Jeunesse et Environnement de 1999 a 2003, de la Coopération française pour le suivi et la mise en place du secrétariat de la porte parole de la jeunesse africaine de 2006 a 2008 , de quelques appuis ponctuels de partenaires tels que la coopération canadienne, de l'Unesco, du Minjeun, du gouvernement du Cameroun, de l'agence française de développement , du Pasoc, ... Mais je dois dire que ce ne sont pas ces appuis qui etaient importants, mais plus les conseils, et l'engagement au quotidien et l' accompagnement au quotidien d'acteurs dont les membres de l'AJVC, de conseillers , de leaders d'associations et autres partenaires conscients des risques et des difficultés des organisations de la société civile en Afrique.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.