AJVC

AJVC

Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem.

PARTICIPATION AJVC 2010 : INTERNATIONAL VISITOR LEADERSHIP PROGRAM AUX ETATS UNIS

15 mars, 2010

Favoriser les échanges entre les individus appartenant à la société civile (ONG) ainsi que les organisations des services publics à travers le programme international visitor afin d’examiner les stratégies innovatrices de gestion des organisations et de plaidoyer aux Etats-Unis dans leurs rapports avec la jeunesse.Explorer la diversité du secteur des organisations à but non lucratif aux Etats-Unis en particulier dans les domaines qui permettent la promotion de l’éducation et du leadership par la jeunesse, service et volontariat. Renforcer les connaissances des leaders du Benin, Botswana, Burundi, Cameroun, Djibouti, Guinée Conakry, Nigéria, Cote d’Ivoire, Afrique du sud, Madagascar.

 Le rôle et le management des ONG, les organisations de la société civile et le management, la visite de plusieurs Etats, les buts du projet, l’introduction aux ONG, le renforcement des capacités des ONG, la résolution des projets, les programmes ruraux des ONG. etaient les principaux points debattus . La meilleure compréhension des USA nous permis de : 

  • Rencontrer  plusieurs leaders actifs Africains
  • Connaitre le système américain
  • Visiter la maison blanche et le bureau et département d’Etat
  • Prendre conscience des challenges
  • Voir la Bonne vision de l’organisation des ONG aux Etats-Unis
  • Savoir que le service et le bénévolat font partie de la citoyenneté
  • Comprendre l’indépendance des Etats vis-à-vis de Washington
  • Comprendre que la communauté estudiantine est très engagée dans les actions de volontariat et de service « building a community of heroes »

 La participation de l'AJVC a ete effective avec la  présentation des actions et projets de l’ AJVC, la sélection basée sur l’exposé de leadership et bonne pratique, la contribution intellectuelle et critique et enfin la participation au débat sur le film waugarie mathai.

 

PARTICIPATION AJVC 2010:ATELIER DE FORMATION SUR l’ETHIQUE ET LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

18 janvier, 2010

 Améliorer les capacités techniques des organisations de la société civile camerounaise en matière d’exigence de gouvernance de qualité, notamment en ce qui concerne la corruption. Outiller les organisations de la société afin de rendre leurs interventions optimales dans le processus de la lutte contre la corruption ambiante au Cameroun. Comme points débattus, ceux qui ont eu cours à la suite des exposés présentés par les différents intervenants à savoir ;

  • les outils spécifiques des organisations de la société camerounaise de lutte contre la corruption, ainsi que leurs rôles 
  • comment faire pour accompagner l’Etat dans lutte contre la corruption 
  • des débats sur les outils de mesures de la corruption 
  • la responsabilité pénale de la gestion des fonds publics
  • le renforcement des capacités des organisations de la société civile, comment ?

 Plusieurs expériences ont été présentées dans le processus de la lutte contre la corruption et ceci par les organisations de la société civile.De bonnes pratiques à l’instar du travail fait par le CED comme enquêtes, l’explication des lois et le fossé qui vécut sur le terrain, l’éducation des communautés, la présentation des travaux de tranparency international, et bien d’autres organisations ; ce travail a permis de déboucher sur la détermination des actions prioritaires des organisations de la société civile pour la lutte contre la corruption dans le secteur forestier. Réception d’une formation qui ayant prédisposée notre association à postuler aux financements qui accompagnaient cette formation.  Cette formation a donné l’occasion de poser des questions sur le sujet aux experts.

PARTICIPATION AJVC : 6e SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE LA COMIFAC KINSHASA-RDC

08 novembre, 2010

 Cette session ordinaire comportait comme à l’accoutumée un segment des experts et un segment ministériel et des organisations de cette société civile, en vue d’examiner les sujets suivants ; l’examen et l’adoption du plan d’action et le budget pour les deux prochaines années ; le point sur l’état d’avancement des négociations sur le régime climat post Kyoto en vue d’adopter, la position commune des pays d’Afrique centrale pour la conférence de Cancun (Mexique). Plusieurs points ont été débattus entre autre ; l’examen et formulation des recommandations sur les points suivants :

  • Bilan des activités de la comifac et institution partenaire (octobre 2008-septembre 201O)
  • Plan d’action biennal du secrétariat exécutif de la comifac (2011-2012)
  • Projet de budget biennal (2011-2012)
  • Plan de convergence révisé
  • Etude de faisabilité sur la pérennité de l’observation des forets de l’Afrique centrale.

 Les pays de la comifac ont pris acte de l’accord de Copenhague du 19 décembre sur les changements climatiques, qui intègrent certaines de nos préoccupations, notamment, la REDD+, l’adaptation, le transfert de technologie, le renforcement adéquat des nouveaux additionnels prédictives.

 L’apport de l’AJVC s’est résumé en une contribution intellectuelle ceci au regard de sa posture d’invités et participants.

PARTICIPATION AJVC 2010: ATELIER SOUS REGIONAL DE LA SOCIETE CIVILE SUR LE SUIVI DES POLOTIQUES MIGRATOIRES AU NIVEAU INTERNATIONAL

01 avril, 2010

 L’objectif général ici étant de positionner la société civile comme partenaire incontournable dans la mise en œuvre, l’analyse et le suivi des stratégies des politiques migratoires au niveau internationale (bilatérale et multilatérale). Comme objectifs spécifiques :

  • Mener une analyse de la situation actuelle par régions et des actions menées par les gouvernements.
  • Présenter un bilan des activités menées par les organisations de la société civile par région.
  • Faire des recommandations régionales et globales pour la révision des politiques migratoires internationales, d’une part, et pour le partenariat Société Civile-Etat d’autre part.
  • Mettre en place une stratégie et un dispositif du suivi des recommandations.
  • Favoriser une meilleure articulation des différents réseaux de la société civile.
  • Poser les bases d’un dispositif de suivi indépendant des politiques migratoires internationales.
  • Renforcer les capacités du GRAMI-AC et de ses membres.

    Les pays de la comifac ont pris acte de l’accord de Copenhague du 19 décembre sur les changements climatiques, qui intègrent certaines de nos préoccupations, notamment, la REDD+, l’adaptation, le transfert de technologie, le renforcement adéquat des nouveaux additionnels prédictives. L’apport de l’AJVC s’est résumé en une contribution intellectuelle ceci au regard de sa posture d’invités et participants.

PARTICIPATION 2002: UNEP GLOBAL YOUTH FORUM DENMARK 22 TO 31 MARCH 2002

22 mars, 2002

 THE UNEP GLOBAL YOUTH FORUM DENMARK 22 TO 31 MARCH 2002        

DATE ET LIEU 22 AU 31 MARS 2OO2 AU DANEMARK

OBJET THE UNEP GLOBAL YOUTH FORUM

OBJECTIFS

  • Exchanging ideas and experience on sustainble development activities and project involving young people
  • Sharing reviews and observations about what has been done and not been done to implement agenda 21 and to promote sustainble development in the different countries
  • Discussing and agreeing on a youth statement on young people °s views on sustainble development wich will be presented during the 2002 world summit on sustainble development

PARTICIPATION AJVC 2002 : DESCENTE DE TERRAIN POUR LES CLUBS DES ETABLISSEMENTS DE YAOUNDE

13 novembre, 2002

L’évaluation de l’atelier du 13 novembre 2002 qui sest déroulée dans la salle de conférence du cercle municipale. IL était question au cours de cette évaluation de faire le bilan général des activités menées ce jour ; notamment le déroulement des exposes  ; des échanges ;des discussions ;portant sur les questions de biodiversite.il était également question de collecter les impressions de tous les participants qu’elles soient négatives ou positives . De manière plus plausible ;force nous est de signaler d’une part la satisfaction générale des uns et des autres ;quoique quelques préoccupations individuelles ou ,mieux collectives semblaient se dégager ca et la !.D’aucun se plaignaient de l’emploi par les exposants des termes très techniques du jargon environnemental ( biodiversité ;consommation durable) qui rendaient les discussions difficiles dans la compréhension .d’autres par ailleurs portaient un regard critique dans les politiques gouvernementales en matière d’éducation environnementale dans les établissements scolaires et académiques . Cette action a eu pour objectifs de renforcer le partenariat et poursuivre les actions relatives au programme Jeunesse et Environnement. 

Participation AJVC 2016 : Pays de la COMIFAC à la (CdP-22 CCNUCC)

18 novembre, 2016

Les pays membres de la COMIFAC participent depuis plusieurs années aux négociation internationales sur les changements climatiques, notamment lors des différentes conférences de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Ce fut le cas à Paris pour la COP 21 en 2015 pour l’adoption de l’Accord de Paris, rendez-vous honoré encore pour la COP 22, à Marrakech. Au Maroc c'était la fin de la COP de l'action ; le 18 novembre 2016, une Réunion des parties  qui à encore une fois démontré que pour que les grands engagements de l'Accord de Paris sur le climat se réalisent par des actions concrètes sur le terrain, le chemin reste long et pas immédiat malgré les initiatives qui se mettent en place dans la plupart des pays de la planète. les pays du Bassin du Congo soutiennent la prise en compte du rôle des forêts tropicales dans la lutte contre les changements climatiques, mais plus certains des pays ont déjà ratifiés l’accord de Paris, ce qui est un bon début du suivi nécessaire pour la confirmation de cet engagement pris lors de la COP 21 et ces derniers ont mis un focus sur les acpects liés à la finance climatique, au renforcement des capacités ainsi que sur les questions de tranfert de technologie.

ACTIVITE AJVC 2017 : VISITE DE TRAVAIL ENTRE AJVC ET SOLAFRICA SUISSE

24 décembre, 2016

IMG 20171128 142344 La COP23 achevé, nous avons profité de la suite du séjour pour la rencontre de travail avec notre principal partenaire qu’est Solafrica. Cette rencontre a été capitale dans la mesure où elle nous a permis d’avoir des échanges approfondies et physiques sur la stratégie à long terme de notre intervention, de participer et de présenter les idées –axes futurs de travail au comité de Solafrica et de rencontrer les potentiels bailleurs de fonds. Trois jours intenses de travail ont été consacrés à l’atteinte des objectifs. Il a été question dès notre arrivée de s’accorder sur l’agenda et les lieux de travail. Ainsi nous devions travailler dans trois villes à savoir Bale, Bern et Zürich.

A PROPOS DE NOUS: MOT DE LA PRESIDENTE

22 septembre, 2021

 

Mme TAMOIFO NKOM MARIE : PRESIDENTE FONDATRICE  ET DU CONSEIL D' ADMINISTRATION AJVC

En tant que Présidente du CA, il est important de donner en images aux acteurs étatiques et non étatiques, aux partenaires du Cameroun, au secteur privé, à la société civile et aux partenaires au développement, une occasion de découvrir en bref aperçu des actions, projets et programmes que nous avons menés pendant ce e parcours il y a 22 ans en tant qu’acteurs de la société civile camerounaise. Nombreux sont ceux qui pensent que l’AJVC est une organisation qui ne s’occupe que des questions de jeunesse, oui nous sommes une organisation spécialisée sur la jeunesse et à ce titre, nous travaillons en synergie avec les organisations de jeunesse dans les dix régions du Cameroun communément appelés points nationaux ou Jeunes Ambassadeurs pour le climat et la biodiversité. Mais, au-delà de ces aspects, nous menons des actions communautaires dans le cadre de notre Programme PODC où nous réalisons l’électrification rurale via l’énergie solaire photovoltaïque pour l’amélioration des conditions de vies des communautés locales et autochtones. Nos actions ont aussi été orientées vers l’organisation des campagnes de reboisement, de sensibilisation et d’éducation environnementale, de renforcement de capacités sur la protection de l’environnement, la participation aux conférences régionales et internationales et le développement des synergies multi acteurs, multisectoriels et avec le gouvernement.

La mise en œuvre de tout projet ou la réalisation de toute activité nécessité une conjugaison de plusieurs ressources qui peuvent être de nature humaine, matérielle voir financière. Le résultat satisfaisant issu de la réalisation des activités, initiatives, projets et programmes, prévues dans les documents de planification de l’Association Jeunesse Verte du Cameroun (AJVC) est le fruit de la conjugaison de toutes ces ressources précitées. C’est fort de cela que l’AJVC présente :

Sa gratitude à tous les partenaires techniques et financiers qui ont cru en elle depuis sa création et sans qui, elle n’aurait pas pu atteindre ses objectifs. Elle se retourne encore vers elle pour les encourager à lui venir davantage en appui pour les prochaines années au regard de défi sans cesse croissante.

Ses remerciements aux différents experts, personnes ressources et conseillers volontaires qui ont mis de leur expérience et de leur connaissance à son profit.

Ses remerciements à ses membres qui comme d’habitude, malgré le caractère bénévolat de leur engagement, ont participé à la conception, à la réalisation et au suivi de toutes activités réalisée.

Sa gratitude à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont contribué pour qu’elle affiche ce bilan annuel satisfaisant malgré de nombreuses difficultés rencontrées.

Page 1 sur 2