×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 684

La coordination régionale du REJEFAC a été conviée par la COMIFAC – CNC / avec le soutien de la GIZ à l’Atelier d’élaboration de la déclinaison national du Plan d’opérations 2021-2025 du Plan de convergence de la COMIFAC, qui se tient du 6 au 8 septembre 2021, où participent de manière spécifique, les institutions nationales publiques, les partenaires techniques et financier, du secteur privé exerçant au niveau national, et l’équipe de la Task Force chargé du suivi de l’élaboration du POPC. Il faut dire que AJVC a signé un MOU avec le MINFOF l’année dernière en tant que secrétariat exécutif du réseau régional, raison de la présence de sa représentation ainsi que celle des autres acteurs de la société civile. Le Plan de convergence (PC) de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) est le cadre de référence et de coordination de toutes les interventions en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique Centrale. Il a été adopté en février 2005 à Brazzaville au Congo au cours du deuxième Sommet des Chefs d’État de la sous-région sur les forêts pour une période de dix ans.

A la fin de cette première période décennale de mise en œuvre, ce Plan a été révisé. Sa version révisée a été validée en juillet 2014 par le Conseil des Ministres de la COMIFAC pour la période décennale 2015-2025. Doté d’une vision et d’un but, le PC comporte un cadre stratégique décliné en six (6) axes prioritaires d’intervention et trois (3) axes transversaux. L’objectif global de ces ateliers nationaux avait pour but d’examiner, le document du Plan d’opérations 2021-2025 du Plan de convergence de la COMIFAC en vue d’élaborer une déclinaison au niveau national. La démarche participative adoptée au cours de l’élaboration de ce POPC a mis au centre du processus, les Coordinations Nationales de la COMIFAC (CNC) ainsi que des parties prenantes qui devront être actives à des degrés et niveaux divers lors de sa mise en œuvre effective. Cette démarche a permis d’aboutir à une version provisoire du POPC qui a été examinée lors d’un atelier sous-régional tenu à Douala au Cameroun du 1 er au 4 mars 2021. Au cours de cet atelier, le document du POPC soumis a été enrichi et validé sous réserve des amendements à apporter portant notamment sur la revue des profils pays et l’intégration des observations non encore prise en compte.

Afin de mettre en œuvre les recommandations issues de cet atelier, le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a assuré la prise en compte des amendements dans le document du POPC et transmis la version actualisée du document aux différents pays ainsi que d’autres parties prenantes en vue de recueillir leurs observations. Cette phase d’enrichissement du document de POPC a été couronnée par la disponibilité d’une version finalisée qui sera soumis pour adoption au cours du session ordinaire du conseil des Ministres de la COMIFAC. En attendant la tenue de cette session ministérielle, le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a entrepris d’accompagner les pays à internaliser les résultats clés du POPC en tenant compte de leurs priorités. C’est dans l’optique d’assurer l’ancrage du POPC sous-régional dans le cadre programmatique du Cameroun que la CNC a organisé un atelier d’élaboration de la déclinaison nationale du POPC 2021-2025 afin de faire un rappel des orientations stratégiques du Plan de Convergence de la COMIFAC , établir la carte des acteurs nationaux impliqués dans la mise en œuvre du PC , assurer la déclinaison nationale des actions prioritaires retenues des interventions principales identifiées ; proposer pour chaque action formulée : les indicateurs d’activités/livrables, les responsables, les échéances à court et moyen termes, les coûts de réalisation nécessaires, ressources et les partenaires d’appui ; établir des passerelles entre les résultats attendus du PC et les cadres de programmation/planification nationales dans le secteur forêts et environnement ; identifier les rôles des différentes parties prenantes exerçant au niveau national (Ministères, ONG, OSC, etc.) dans le cadre de la mise en œuvre du PC ; et actualiser le profil pays des acteurs de mise en œuvre du POPC au niveau national .

 

Rate this item
(0 votes)
Read 291 times

41 comments

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…